La version française est une traduction automatique. La version anglaise prévaut sur la française en cas de divergence.

Configurer le basculement

Contributeurs

Pour fournir un chemin redondant à la matrice de stockage, vous pouvez configurer l’hôte pour qu’il exécute le basculement.

Ce dont vous avez besoin

Vous devez installer les modules requis sur votre système.

  • Pour les hôtes Red Hat (RHEL), vérifiez que les packages sont installés en cours d’exécution rpm -q device-mapper-multipath

  • Pour les hôtes SLES, vérifiez que les packages sont installés en cours d’exécution rpm -q multipath-tools

    Note Reportez-vous à la section "Matrice d’interopérabilité NetApp" Pour s’assurer que les mises à jour requises sont installées car les chemins d’accès multiples peuvent ne pas fonctionner correctement avec les versions GA de SLES ou de RHEL.
Description de la tâche

RHEL 7 et SLES 12 utilisent Device Mapper Multipath (DMMP) pour les chemins d’accès multiples lors de l’utilisation de NVMe over Infiniband. RHEL 8, RHEL9 et SLES 15 utilisent un basculement NVMe natif intégré. Selon le système d’exploitation que vous utilisez, une configuration supplémentaire de chemins d’accès multiples est requise pour assurer son bon fonctionnement.

Activez Device Mapper Multipath (DMMP) pour RHEL 7 ou SLES 12

Par défaut, DM-MP est désactivé dans RHEL et SLES. Procédez comme suit pour activer les composants DM-MP sur l’hôte.

Étapes
  1. Ajoutez l’entrée de périphérique NVMe E-Series à la section périphériques du fichier /etc/multipath.conf, comme indiqué dans l’exemple suivant :

    devices {
            device {
                    vendor "NVME"
                    product "NetApp E-Series*"
                    path_grouping_policy group_by_prio
                    failback immediate
                    no_path_retry 30
            }
    }
  2. Configurer multipathd pour démarrer au démarrage du système.

    # systemctl enable multipathd
  3. Démarrer multipathd s’il n’est pas en cours d’exécution.

    # systemctl start multipathd
  4. Vérifiez l’état de multipathd pour vérifier qu’il est actif et en cours d’exécution :

    # systemctl status multipathd

Configuration de RHEL 8 avec des chemins d’accès multiples NVMe natifs

Les chemins d’accès multiples NVMe natifs sont désactivés par défaut dans RHEL 8 et doivent être activés selon les étapes ci-dessous.

  1. Configuration modprobe Règle d’activation des chemins d’accès multiples NVMe natifs.

    # echo "options nvme_core multipath=y" >> /etc/modprobe.d/50-nvme_core.conf
  2. Refaites initramfs avec nouveau modprobe paramètre.

    # dracut -f
  3. Redémarrez le serveur pour l’intégrer avec les chemins d’accès multiples NVMe natifs activés.

    # reboot
  4. Vérifiez que les chemins d’accès multiples NVMe natifs ont été activés après le démarrage de l’hôte.

    # cat /sys/module/nvme_core/parameters/multipath
    1. Si le résultat de la commande est N, Les chemins d’accès multiples NVMe natifs sont toujours désactivés.

    2. Si le résultat de la commande est Y, Les chemins d’accès multiples NVMe natifs sont activés et les périphériques NVMe que vous découvrez utiliseront.

Note Pour SLES 15 et RHEL 9, les chemins d’accès multiples NVMe natifs sont activés par défaut et aucune configuration supplémentaire n’est requise.