La version française est une traduction automatique. La version anglaise prévaut sur la française en cas de divergence.

Avec Citrix XenServer et NetApp ONTAP

Contributeurs

Introduction

Ce document décrit les paramètres de configuration des hôtes SAN ONTAP pour les versions des systèmes d’exploitation Citrix XenServer 7 avec les protocoles FC, FCoE et iSCSI.

SAN Booting

Ce dont vous avez besoin

Si vous décidez d’utiliser le démarrage SAN, celui-ci doit être pris en charge par votre configuration. Vous pouvez utiliser le "Matrice d’interopérabilité NetApp" Pour vérifier que votre système d’exploitation, votre adaptateur de bus hôte, votre micrologiciel HBA, votre BIOS de démarrage HBA et votre version de ONTAP sont pris en charge.

Étapes
  1. Mappez la LUN de démarrage SAN sur l’hôte.

  2. Vérifiez que plusieurs chemins sont disponibles.

    N’oubliez pas que plusieurs chemins ne seront disponibles qu’après la mise en service et l’exécution du système d’exploitation hôte sur les chemins.

  3. Activez le démarrage SAN dans le BIOS du serveur pour les ports auxquels la LUN de démarrage SAN est mappée.

    Pour plus d’informations sur l’activation du BIOS HBA, reportez-vous à la documentation spécifique au fournisseur.

  4. Redémarrez l’hôte pour vérifier que le démarrage est réussi.

Chemins d’accès multiples

La prise en charge des chemins d’accès multiples dans Citrix XenServer repose sur les composants Device Mapper Multipathd. Les nœuds de mappage de périphériques ne sont pas automatiquement créés pour toutes les LUN présentées à XenServer et sont uniquement provisionnés lorsque les LUN sont activement utilisées par la couche de gestion du stockage (API). Le plug-in API Citrix XenServer Storage Manager gère automatiquement l’activation et la désactivation des nœuds multichemins.

En raison des incompatibilités avec l’architecture intégrée de gestion des chemins d’accès multiples, Citrix vous recommande d’utiliser l’application Citrix XenCenter pour gérer la configuration du stockage. S’il est nécessaire d’interroger manuellement l’état des tables Device Mapper ou de répertorier les nœuds multipathing actifs du mappeur de périphériques sur le système, vous pouvez utiliser le /sbin/mpathutil status Commande pour vérifier les paramètres des LUN ONTAP. Pour en savoir plus, consultez la documentation standard fournie par les fournisseurs pour Citrix XenServer.

Configuration non ASA

Pour la configuration non ASA, il doit y avoir deux groupes de chemins avec des priorités différentes. Les chemins ayant les priorités les plus élevées sont actifs/optimisés, ce qui signifie qu’ils sont gérés par le contrôleur où se trouve l’agrégat. Les chemins avec les priorités les plus basses sont actifs, mais ne sont pas optimisés car ils sont servis à partir d’un autre contrôleur. Les chemins non optimisés sont utilisés uniquement lorsqu’aucun chemin optimisé n’est disponible.

Exemple

L’exemple suivant montre la sortie correcte pour une LUN ONTAP avec deux chemins actifs/optimisés et deux chemins actifs/non optimisés :

# mpathutil status
show topology
3600a098038303458772450714535317a dm-0 NETAPP  , LUN C-Mode
size=80G features='4 queue_if_no_path pg_init_retries 50 retain_attached_hw_handle' hwhandler='1 alua' wp=rw
|-+- policy='service-time 0' prio=50 status=active
| |- 2:0:2:0   sdc   8:32    active ready running
| |- 12:0:5:0  sdn   8:208   active ready running
| |- 2:0:6:0   sdg   8:96    active ready running
| `- 12:0:0:0  sdi   8:128   active ready running
|-+- policy='service-time 0' prio=10 status=enabled
  |- 2:0:0:0   sda   8:0     active ready running
  |- 2:0:1:0   sdb   8:16    active ready running
  |- 12:0:3:0  sd1   8:176   active ready running
  `-12:0:6:0   sdo   8:224   active ready running
[root@sanhost ~]#
Note N’utilisez pas un nombre excessif de chemins pour une seule LUN. Pas plus de 4 chemins ne devraient être nécessaires. Plus de 8 chemins peuvent entraîner des problèmes de chemin pendant les défaillances du stockage.

Configuration de la baie SAN

Dans toutes les configurations ASA (SAN Array), tous les chemins d’accès à une LUN donnée sont actifs et optimisés. Autrement dit, les E/S peuvent être servies par tous les chemins simultanément, ce qui assure de meilleures performances.

Exemple

L’exemple suivant montre la sortie correcte d’une LUN ONTAP avec les quatre chemins actifs/optimisés :

# mpathutil status
show topology
3600a098038303458772450714535317a dm-0 NETAPP  , LUN C-Mode
size=80G features='4 queue_if_no_path pg_init_retries 50 retain_attached_hw_handle' hwhandler='1 alua' wp=rw
|-+- policy='service-time 0' prio=50 status=active
| |- 2:0:2:0   sdc   8:32    active ready running
| |- 12:0:5:0  sdn   8:208   active ready running
| |- 2:0:6:0   sdg   8:96    active ready running
| `- 12:0:0:0  sdi   8:128   active ready running
[root@sanhost ~]#
Note N’utilisez pas un nombre excessif de chemins pour une seule LUN. Pas plus de 4 chemins ne devraient être nécessaires. Plus de 8 chemins peuvent entraîner des problèmes de chemin pendant les défaillances du stockage.

Paramètres recommandés

Le système d’exploitation Citrix XenServer 7.x est compilé avec tous les paramètres requis afin de reconnaître et de gérer correctement les LUN ONTAP. Pour Citrix XenServer 7.x, un zerobyte vide /etc/multipath.conf le fichier doit exister, mais il n’est pas nécessaire d’apporter des modifications spécifiques au fichier.

Activez le service de chemins d’accès multiples de l’hôte à partir du portail de gestion XenCenter* et vérifiez que le service de chemins d’accès multiples est activé et exécuté.

# systemct1 status multipathd
multipathd.service - Device-Mapper Multipath Device Controller
  Loaded:  load (/usr/lib/systemd/system/multipathd.service; enabled; vendor preset: enabled)
 Drop-In:  /etc/systemd/system/multipathd.service.d
             slice.config
  Active:  active (running) since Fri YYYY-MM-DD 00:00:26 IST; 1 month 9 days ago
Main PID:  3789 (multipathd)
  CGroup:  /control.slice/multipathd.service
            3789  /sbin/multipathd

Il n’est pas obligatoire d’ajouter du contenu à /etc/multipath.conf fichier, sauf si vous disposez de périphériques que vous ne voulez pas être gérés par multipath ou si vous avez des paramètres existants qui remplacent les paramètres par défaut. Vous pouvez ajouter la syntaxe suivante à la multipath.conf fichier pour exclure les périphériques indésirables.

# cat /etc/multipath.conf
blacklist {
     wwid    <DevId>
     devnode "^(ram|raw|loop|fd|md|dm-|sr|scd|st)[0-9]*"
     devnode "^hd[a-z]"
     devnode "^cciss.*"
}
Note Remplacez le <DevID> par la chaîne WWID du périphérique que vous souhaitez exclure.
Exemple

Dans cet exemple pour Citrix XenServer 7.x, sda Est le disque SCSI local que nous devons ajouter à la liste noire.

  1. Exécutez la commande suivante pour déterminer l’identifiant WWID :

    # lib/udev/scsi_id -gud /dev/sda
    3600a098038303458772450714535317a
  2. Ajoutez cet identifiant WWID à la strophe de la liste noire dans le /etc/multipath.conf:

    #cat /etc/multipath.conf
    blacklist {
      wwid    3600a098038303458772450714535317a
      devnode "^(ram|raw|loop|fd|md|dm-|sr|scd|st)[0-9*]"
      devnode "^hd[a-z]"
      devnode "^cciss.*"
    }

Reportez-vous à la configuration de l’exécution des paramètres de chemins d’accès multiples à l’aide du $multipathd show config commande. Vous devez toujours vérifier la configuration de votre exécution pour les anciens paramètres qui peuvent remplacer les paramètres par défaut, en particulier dans la section par défaut.

Le tableau suivant présente les paramètres multipathd critiques pour les LUN ONTAP et les valeurs requises. Si un hôte est connecté à des LUN d’autres fournisseurs et que l’un de ces paramètres est remplacé, ils doivent être corrigés par des strophes ultérieurs dans multipath.conf qui s’appliquent spécifiquement aux LUN ONTAP. Si ce n’est pas le cas, les LUN de ONTAP risquent de ne pas fonctionner comme prévu. Les valeurs par défaut suivantes doivent être remplacées uniquement en consultation avec NetApp et/ou le fournisseur du système d’exploitation, et uniquement lorsque l’impact est parfaitement compris.

Paramètre Réglage

detect_prio

oui

dev_loss_tmo

« infini »

failback

immédiate

fast_io_fail_tmo

5

features

"3 queue_if_no_path pg_init_retries 50"

flush_on_last_del

« oui »

hardware_handler

« 0 »

path_checker

« tur »

path_grouping_policy

« group_by_prio »

path_selector

« temps-service 0 »

polling_interval

5

prio

« ONTAP »

product

LUN.*

retain_attached_hw_handler

oui

rr_weight

« uniforme »

user_friendly_names

non

vendor

NETAPP

Exemple

L’exemple suivant illustre comment corriger une valeur par défaut remplacée. Dans ce cas, le fichier multipath.conf définit les valeurs pour path_Checker et Detect_prio qui ne sont pas compatibles avec les LUN ONTAP. S’ils ne peuvent pas être supprimés en raison d’autres baies SAN connectées à l’hôte, ces paramètres peuvent être corrigés spécifiquement pour les LUN ONTAP avec une strophe de périphérique.

# cat /etc/multipath.conf
defaults {
  path_checker readsector0
  detect_prio no
}
devices{
        device{
                vendor "NETAPP "
                product "LUN.*"
                path_checker tur
                detect_prio yes
        }
}
Note Citrix XenServer recommande l’utilisation des outils Citrix VM pour toutes les machines virtuelles invitées Linux et Windows pour une configuration prise en charge.

Problèmes connus et limites

Il n’y a pas de problèmes et de limites connus.