La version française est une traduction automatique. La version anglaise prévaut sur la française en cas de divergence.

Les variables de configuration pour le contrôle d’accès basé sur des rôles

Contributeurs

Vous devez définir les différentes variables de configuration associées au contrôle d’accès basé sur les rôles dans le snapdrive.conf fichier.

Variable Description

contact-http-dfm-port = 8088

Spécifie le port HTTP à utiliser pour communiquer avec un serveur de console Operations Manager. La valeur par défaut est 8088.

contact-ssl-dfm-port = 8488

Spécifie le port SSL à utiliser pour communiquer avec un serveur de console Operations Manager. La valeur par défaut est 8488.

rbac-method=dfm

Spécifie les méthodes de contrôle d’accès. Les valeurs possibles sont native et dfm.

Si la valeur est de native, le fichier de contrôle d’accès stocké dans /vol/vol0/sdprbac/sdhost-name.prbac est utilisé pour les vérifications d’accès.

Si la valeur est définie sur dfm, La console Operations Manager est un prérequis. Dans ce cas, SnapDrive for UNIX envoie des vérifications d’accès à la console Operations Manager.

rbac-cache=on

SnapDrive pour UNIX conserve un cache de requêtes de vérification d’accès et les résultats correspondants. SnapDrive for UNIX utilise ce cache uniquement lorsque tous les serveurs de console Operations Manager configurés sont en panne.

Vous pouvez définir cette valeur sur l’une ou l’autre on pour activer le cache, ou à off pour le désactiver. La valeur par défaut est désactivée pour que vous puissiez configurer SnapDrive pour UNIX afin qu’il utilise la console Operations Manager et définir le rbac-method variable de configuration à dfm.

rbac-cache-timeout

Spécifie la période d’expiration du cache rbac et ne s’applique que lorsque rbac-cache est activé. La valeur par défaut est 24 heures

SnapDrive for UNIX utilise ce cache uniquement lorsque tous les serveurs de console Operations Manager configurés sont en panne.

use-https-to-dfm=on

Cette variable vous permet de configurer SnapDrive pour UNIX afin qu’il utilise le cryptage SSL (HTTPS) lorsqu’il communique avec la console Operations Manager. La valeur par défaut est on.