La version française est une traduction automatique. La version anglaise prévaut sur la française en cas de divergence.

Exemples et options de configuration

Contributeurs

Découvrez comment créer et utiliser des pilotes SAN ONTAP avec votre installation d’Astra Trident. Cette section présente des exemples de configuration du back-end et des détails sur le mappage des systèmes back-end aux classes de stockage.

Options de configuration du back-end

Voir le tableau suivant pour les options de configuration du back-end :

Paramètre Description Valeur par défaut

version

Toujours 1

storageDriverName

Nom du pilote de stockage

ontap-nas, ontap-nas-économie, ontap-nas-flexgroup, ontap-san », « ontap-san », « ontap-économie san »

backendName

Nom personnalisé ou système back-end de stockage

Nom du pilote + "_" + dataLIF

managementLIF

Adresse IP d’un cluster ou d’une LIF de gestion SVM pour un basculement MetroCluster transparent, vous devez spécifier une LIF de gestion SVM. Cette fonction est aperçu technique.

« 10.0.0.1 », « [2001:1234:abcd::fefe] »

dataLIF

Adresse IP de la LIF de protocole. Utilisez des crochets pour IPv6. Ne peut pas être mis à jour une fois que vous l’avez défini

Dérivé par la SVM sauf spécification

useCHAP

Utiliser CHAP pour authentifier iSCSI pour les pilotes SAN ONTAP [Boolean]

faux

chapInitiatorSecret

Secret de l’initiateur CHAP. Requis si useCHAP=true

« »

labels

Ensemble d’étiquettes arbitraires au format JSON à appliquer aux volumes

« »

chapTargetInitiatorSecret

Secret de l’initiateur cible CHAP. Requis si useCHAP=true

« »

chapUsername

Nom d’utilisateur entrant. Requis si useCHAP=true

« »

chapTargetUsername

Nom d’utilisateur cible. Requis si useCHAP=true

« »

clientCertificate

Valeur encodée en Base64 du certificat client. Utilisé pour l’authentification par certificat

« »

clientPrivateKey

Valeur encodée en Base64 de la clé privée du client. Utilisé pour l’authentification par certificat

« »

trustedCACertificate

Valeur encodée en Base64 du certificat CA de confiance. Facultatif. Utilisé pour l’authentification par certificat

« »

username

Nom d’utilisateur pour la connexion au cluster/SVM. Utilisé pour l’authentification basée sur les identifiants

« »

password

Mot de passe pour la connexion au cluster/SVM. Utilisé pour l’authentification basée sur les identifiants

« »

svm

Serveur virtuel de stockage à utiliser

Dérivé d’un SVM managementLIF est spécifié

igroupName

Nom du groupe initiateur à utiliser pour les volumes SAN

Trident-<backend-UUID>

storagePrefix

Préfixe utilisé pour le provisionnement des nouveaux volumes dans la SVM. Ne peut pas être mis à jour une fois que vous l’avez défini

trident

limitAggregateUsage

Echec du provisionnement si l’utilisation est supérieure à ce pourcentage. Ne s’applique pas à Amazon FSX pour ONTAP

« » (non appliqué par défaut)

limitVolumeSize

Echec du provisionnement si la taille du volume demandé est supérieure à cette valeur.

« » (non appliqué par défaut)

lunsPerFlexvol

Nombre maximal de LUN par FlexVol, doit être compris dans la plage [50, 200]

“100”

debugTraceFlags

Indicateurs de débogage à utiliser lors du dépannage. Exemple, {“api”:false, “méthode”:true}

nul

useREST

Paramètre booléen pour utiliser les API REST de ONTAP. Aperçu technique non pris en charge avec MetroCluster.

faux

Attention
Considérations relatives à <code> useREST</code>
  • useREST est fourni sous forme d’aperçu technique ** qui est recommandé pour les environnements de test et non pour les charges de travail de production. Lorsqu’il est réglé sur true, Astra Trident va utiliser les API REST de ONTAP pour communiquer avec le système back-end. Cette fonctionnalité requiert ONTAP 9.10 et versions ultérieures. En outre, le rôle de connexion ONTAP utilisé doit avoir accès au ontap client supplémentaire. Ceci est satisfait par le pré-défini vsadmin et cluster-admin rôles.

  • useREST N’est pas pris en charge par MetroCluster.

Pour communiquer avec le cluster ONTAP, vous devez fournir les paramètres d’authentification. Il peut s’agir du nom d’utilisateur/mot de passe d’une connexion de sécurité ou d’un certificat installé.

Attention Si vous utilisez un système Amazon FSX pour le système back-end NetApp ONTAP, ne spécifiez pas le système limitAggregateUsage paramètre. Le fsxadmin et vsadmin Les rôles fournis par Amazon FSX pour NetApp ONTAP ne contiennent pas les autorisations d’accès requises pour récupérer l’utilisation des agrégats et le limiter via Astra Trident.
Attention Ne pas utiliser debugTraceFlags à moins que vous ne soyez en mesure de dépanner et que vous ayez besoin d’un vidage détaillé des journaux.

Pour le ontap-san Pilotes, par défaut est d’utiliser toutes les adresses IP des LIF de données du SVM et d’utiliser le chemin d’accès multivoie iSCSI. Spécification d’une adresse IP pour la LIF de données pour le ontap-san les pilotes les obligent à désactiver le multichemin et à utiliser uniquement l’adresse spécifiée.

Note Lors de la création d’un back-end, n’oubliez pas que dataLIF et storagePrefix ne peut pas être modifié après sa création. Pour mettre à jour ces paramètres, vous devez créer un nouveau back-end.

igroupName Peut être défini sur un groupe initiateur déjà créé sur le cluster ONTAP. Si non spécifié, Astra Trident crée automatiquement un groupe initiateur nommé trident-<back-end-UUID>. Si l’on fournit un nom de partenaire prédéfini, NetApp recommande d’utiliser un groupe initiateur par cluster Kubernetes si le SVM doit être partagé entre les environnements. Cela est nécessaire pour qu’Astra Trident conserve automatiquement les ajouts/suppressions d’IQN.

Les systèmes back-end peuvent également avoir mis à jour les groupes initiateurs après leur création :

  • Vous pouvez mettre à jour le nom de l’outil afin de désigner un nouveau groupe initiateur créé et géré sur la SVM en dehors d’Astra Trident.

  • Le nom de l’utilisateur peut être omis. Dans ce cas, Astra Trident crée et gère automatiquement un groupe initiateur trident-<back-end-UUID>.

Dans les deux cas, les pièces jointes de volume continueront d’être accessibles. Les pièces jointes futures utilisent le groupe initiateur mis à jour. Cette mise à jour n’interrompt pas l’accès aux volumes présents sur le back-end.

Un nom de domaine complet (FQDN) peut être spécifié pour le managementLIF option.

`managementLIF` Pour tous les pilotes ONTAP peuvent également être définis sur des adresses IPv6. Veillez à installer Trident avec le `--use-ipv6` drapeau. Il faut veiller à définir `managementLIF` Adresse IPv6 entre crochets.
Attention Lorsque vous utilisez des adresses IPv6, assurez-vous de managementLIF et dataLIF (si inclus dans votre définition de back-end) sont définis entre crochets, tels que [28e8:d9fb:a825:b7bf:69a8:d02f:9e7b:3555]. Si dataLIF N’est pas fourni, Astra Trident va récupérer les LIF de données IPv6 à partir du SVM.

Pour activer les pilotes ontap-san à l’aide du protocole CHAP, définissez la useCHAP paramètre à true dans votre définition de back-end. Astra Trident configure ensuite et utilise le protocole CHAP bidirectionnel comme authentification par défaut pour la SVM donnée en back-end. Voir "ici" pour en savoir plus sur son fonctionnement.

Pour le ontap-san-economy conducteur, le limitVolumeSize Elle limite également la taille maximale des volumes qu’elle gère pour les qtrees et les LUN.

Note Astra Trident définit les libellés de provisionnement dans le champ « Commentaires » de tous les volumes créés à l’aide de l' ontap-san conducteur. Pour chaque volume créé, le champ « Commentaires » de la FlexVol est rempli avec toutes les étiquettes présentes sur le pool de stockage dans lequel elle est placée. Les administrateurs de stockage peuvent définir des étiquettes par pool de stockage et regrouper tous les volumes créés dans un pool de stockage. Cela permet de différencier facilement les volumes en fonction d’un ensemble d’étiquettes personnalisables fournies dans la configuration back-end.

Options de configuration back-end pour les volumes de provisionnement

Vous pouvez contrôler la façon dont chaque volume est provisionné par défaut à l’aide de ces options dans une section spéciale de la configuration. Pour un exemple, voir les exemples de configuration ci-dessous.

Paramètre Description Valeur par défaut

spaceAllocation

Allocation d’espace pour les LUN

« vrai »

spaceReserve

Mode de réservation d’espace ; “none” (fin) ou “volume” (épais)

« aucun »

snapshotPolicy

Règle Snapshot à utiliser

« aucun »

qosPolicy

QoS policy group à affecter pour les volumes créés. Choisissez une de qosPolicy ou adaptiveQosPolicy par pool de stockage/back-end

« »

adaptiveQosPolicy

Groupe de règles de QoS adaptative à attribuer aux volumes créés. Choisissez une de qosPolicy ou adaptiveQosPolicy par pool de stockage/back-end

« »

snapshotReserve

Pourcentage du volume réservé pour les instantanés “0”

Si snapshotPolicy est « aucun », sinon « »

splitOnClone

Séparer un clone de son parent lors de sa création

« faux »

splitOnClone

Séparer un clone de son parent lors de sa création

« faux »

encryption

Activez NetApp Volume Encryption (NVE) sur le nouveau volume. La valeur par défaut est false. Pour utiliser cette option, NVE doit être sous licence et activé sur le cluster. Si NAE est activé sur le back-end, tous les volumes provisionnés dans Astra Trident seront activés par NAE. Pour plus d’informations, se reporter à : "Fonctionnement d’Astra Trident avec NVE et NAE".

« faux »

securityStyle

Style de sécurité pour les nouveaux volumes

“unix”

tieringPolicy

La stratégie de hiérarchisation à utiliser « none »

Snapshot uniquement pour une configuration SVM-DR pré-ONTAP 9.5

Note Avec Astra Trident, les groupes de règles de QoS doivent être utilisés avec ONTAP 9.8 ou version ultérieure. Il est recommandé d’utiliser un groupe de règles de qualité de service non partagé et de s’assurer que le groupe de règles est appliqué à chaque composant individuellement. Un groupe de règles de QoS partagé appliquera le plafond du débit total de toutes les charges de travail.

Voici un exemple avec des valeurs par défaut définies :

{
 "version": 1,
 "storageDriverName": "ontap-san",
 "managementLIF": "10.0.0.1",
 "dataLIF": "10.0.0.2",
 "svm": "trident_svm",
 "username": "admin",
 "password": "password",
 "labels": {"k8scluster": "dev2", "backend": "dev2-sanbackend"},
 "storagePrefix": "alternate-trident",
 "igroupName": "custom",
 "debugTraceFlags": {"api":false, "method":true},
 "defaults": {
     "spaceReserve": "volume",
     "qosPolicy": "standard",
     "spaceAllocation": "false",
     "snapshotPolicy": "default",
     "snapshotReserve": "10"
 }
}
Note Pour tous les volumes créés à l’aide de ontap-san Avec d’autres pilotes, Astra Trident ajoute une capacité supplémentaire de 10 % au système FlexVol pour prendre en charge les métadonnées de LUN. La LUN sera provisionnée avec la taille exacte que l’utilisateur demande dans la demande de volume persistant. Astra Trident ajoute 10 % au système FlexVol (dont la taille disponible dans ONTAP). Les utilisateurs obtiennent à présent la capacité utilisable requise. Cette modification empêche également que les LUN ne soient en lecture seule, à moins que l’espace disponible soit pleinement utilisé. Cela ne s’applique pas à l’économie d’ontap-san.

Pour les systèmes back-end définis snapshotReserve, Astra Trident calcule la taille des volumes comme suit :

Total volume size = [(PVC requested size) / (1 - (snapshotReserve percentage) / 100)] * 1.1

Le modèle 1.1 est le modèle 10 % d’Astra Trident supplémentaire qui s’ajoute à la baie FlexVol pour prendre en charge les métadonnées de la LUN. Pour snapshotReserve = 5 % et demande de volume persistant = 5 Gio, la taille totale du volume est de 5,7 Gio et la taille disponible est de 5,5 Gio. Le volume show la commande doit afficher des résultats similaires à cet exemple :

Affiche la sortie de la commande volume show.

Actuellement, le redimensionnement est le seul moyen d’utiliser le nouveau calcul pour un volume existant.

Exemples de configuration minimaux

Les exemples suivants montrent des configurations de base qui laissent la plupart des paramètres par défaut. C’est la façon la plus simple de définir un back-end.

Note Si vous utilisez Amazon FSX sur NetApp ONTAP avec Astra Trident, il est recommandé de spécifier des noms DNS pour les LIF au lieu d’adresses IP.

ontap-san pilote avec authentification par certificat

Il s’agit d’un exemple de configuration back-end minimal. clientCertificate, clientPrivateKey, et trustedCACertificate (Facultatif, si vous utilisez une autorité de certification approuvée) est renseigné backend.json Et prendre les valeurs codées en base64 du certificat client, de la clé privée et du certificat CA de confiance, respectivement.

{
    "version": 1,
    "storageDriverName": "ontap-san",
    "backendName": "DefaultSANBackend",
    "managementLIF": "10.0.0.1",
    "dataLIF": "10.0.0.3",
    "svm": "svm_iscsi",
    "useCHAP": true,
    "chapInitiatorSecret": "cl9qxIm36DKyawxy",
    "chapTargetInitiatorSecret": "rqxigXgkesIpwxyz",
    "chapTargetUsername": "iJF4heBRT0TCwxyz",
    "chapUsername": "uh2aNCLSd6cNwxyz",
    "igroupName": "trident",
    "clientCertificate": "ZXR0ZXJwYXB...ICMgJ3BhcGVyc2",
    "clientPrivateKey": "vciwKIyAgZG...0cnksIGRlc2NyaX",
    "trustedCACertificate": "zcyBbaG...b3Igb3duIGNsYXNz"
}

ontap-san Pilote avec CHAP bidirectionnel

Il s’agit d’un exemple de configuration back-end minimal. Cette configuration de base crée un ontap-san backend avec useCHAP réglez sur true.

{
    "version": 1,
    "storageDriverName": "ontap-san",
    "managementLIF": "10.0.0.1",
    "dataLIF": "10.0.0.3",
    "svm": "svm_iscsi",
    "labels": {"k8scluster": "test-cluster-1", "backend": "testcluster1-sanbackend"},
    "useCHAP": true,
    "chapInitiatorSecret": "cl9qxIm36DKyawxy",
    "chapTargetInitiatorSecret": "rqxigXgkesIpwxyz",
    "chapTargetUsername": "iJF4heBRT0TCwxyz",
    "chapUsername": "uh2aNCLSd6cNwxyz",
    "igroupName": "trident",
    "username": "vsadmin",
    "password": "secret"
}

ontap-san-economy conducteur

{
    "version": 1,
    "storageDriverName": "ontap-san-economy",
    "managementLIF": "10.0.0.1",
    "svm": "svm_iscsi_eco",
    "useCHAP": true,
    "chapInitiatorSecret": "cl9qxIm36DKyawxy",
    "chapTargetInitiatorSecret": "rqxigXgkesIpwxyz",
    "chapTargetUsername": "iJF4heBRT0TCwxyz",
    "chapUsername": "uh2aNCLSd6cNwxyz",
    "igroupName": "trident",
    "username": "vsadmin",
    "password": "secret"
}

Exemples de systèmes back-end avec pools de stockage virtuel

Dans l’exemple de fichier de définition backend ci-dessous, des valeurs par défaut spécifiques sont définies pour tous les pools de stockage, par exemple spaceReserve aucune, spaceAllocation lors de la fausse idée, et encryption faux. Les pools de stockage virtuels sont définis dans la section stockage.

Dans cet exemple, certains pools de stockage sont propriétaires de leur propre pool spaceReserve, spaceAllocation, et encryption les valeurs et certains pools remplacent les valeurs par défaut définies ci-dessus.

{
    "version": 1,
    "storageDriverName": "ontap-san",
    "managementLIF": "10.0.0.1",
    "dataLIF": "10.0.0.3",
    "svm": "svm_iscsi",
    "useCHAP": true,
    "chapInitiatorSecret": "cl9qxIm36DKyawxy",
    "chapTargetInitiatorSecret": "rqxigXgkesIpwxyz",
    "chapTargetUsername": "iJF4heBRT0TCwxyz",
    "chapUsername": "uh2aNCLSd6cNwxyz",
    "igroupName": "trident",
    "username": "vsadmin",
    "password": "secret",

    "defaults": {
          "spaceAllocation": "false",
          "encryption": "false",
          "qosPolicy": "standard"
    },
    "labels":{"store": "san_store", "kubernetes-cluster": "prod-cluster-1"},
    "region": "us_east_1",
    "storage": [
        {
            "labels":{"protection":"gold", "creditpoints":"40000"},
            "zone":"us_east_1a",
            "defaults": {
                "spaceAllocation": "true",
                "encryption": "true",
                "adaptiveQosPolicy": "adaptive-extreme"
            }
        },
        {
            "labels":{"protection":"silver", "creditpoints":"20000"},
            "zone":"us_east_1b",
            "defaults": {
                "spaceAllocation": "false",
                "encryption": "true",
                "qosPolicy": "premium"
            }
        },
        {
            "labels":{"protection":"bronze", "creditpoints":"5000"},
            "zone":"us_east_1c",
            "defaults": {
                "spaceAllocation": "true",
                "encryption": "false"
            }
        }
    ]
}

Voici un exemple iSCSI pour le ontap-san-economy pilote :

{
    "version": 1,
    "storageDriverName": "ontap-san-economy",
    "managementLIF": "10.0.0.1",
    "svm": "svm_iscsi_eco",
    "useCHAP": true,
    "chapInitiatorSecret": "cl9qxIm36DKyawxy",
    "chapTargetInitiatorSecret": "rqxigXgkesIpwxyz",
    "chapTargetUsername": "iJF4heBRT0TCwxyz",
    "chapUsername": "uh2aNCLSd6cNwxyz",
    "igroupName": "trident",
    "username": "vsadmin",
    "password": "secret",

    "defaults": {
          "spaceAllocation": "false",
          "encryption": "false"
    },
    "labels":{"store":"san_economy_store"},
    "region": "us_east_1",
    "storage": [
        {
            "labels":{"app":"oracledb", "cost":"30"},
            "zone":"us_east_1a",
            "defaults": {
                "spaceAllocation": "true",
                "encryption": "true"
            }
        },
        {
            "labels":{"app":"postgresdb", "cost":"20"},
            "zone":"us_east_1b",
            "defaults": {
                "spaceAllocation": "false",
                "encryption": "true"
            }
        },
        {
            "labels":{"app":"mysqldb", "cost":"10"},
            "zone":"us_east_1c",
            "defaults": {
                "spaceAllocation": "true",
                "encryption": "false"
            }
        }
    ]
}

Mappage des systèmes back-end aux classes de stockage

Les définitions de classe de stockage suivantes font référence aux pools de stockage virtuels ci-dessus. À l’aide du parameters.selector Chaque classe de stockage indique quel(s) pool(s) virtuel(s) peut(s) être utilisé(s) pour héberger un volume. Les aspects définis dans le pool virtuel sélectionné seront définis pour le volume.

  • La première classe de stockage (protection-gold) sera mappé sur le premier, deuxième pool de stockage virtuel dans le ontap-nas-flexgroup système back-end et le premier pool de stockage virtuel dans ontap-san back-end. Il s’agit du seul pool offrant une protection de niveau Gold.

  • La deuxième classe de stockage (protection-not-gold) sera mappé sur le troisième, quatrième pool de stockage virtuel dans ontap-nas-flexgroup back-end et le deuxième, troisième pool de stockage virtuel dans ontap-san back-end. Ce sont les seuls pools offrant un niveau de protection autre que l’or.

  • La troisième classe de stockage (app-mysqldb) sera mappé sur le quatrième pool de stockage virtuel dans ontap-nas back-end et le troisième pool de stockage virtuel dans ontap-san-economy back-end. Ce sont les seuls pools offrant une configuration de pool de stockage pour l’application de type mysqldb.

  • La quatrième classe de stockage (protection-silver-creditpoints-20k) sera mappé sur le troisième pool de stockage virtuel dans ontap-nas-flexgroup back-end et le second pool de stockage virtuel dans ontap-san back-end. Ce sont les seules piscines offrant une protection de niveau or à 20000 points de solvabilité.

  • La cinquième classe de stockage (creditpoints-5k) sera mappé sur le second pool de stockage virtuel dans ontap-nas-economy back-end et le troisième pool de stockage virtuel dans ontap-san back-end. Ce sont les seules offres de piscine à 5000 points de solvabilité.

Astra Trident va décider du pool de stockage virtuel sélectionné et s’assurer que les besoins en stockage sont satisfaits.

apiVersion: storage.k8s.io/v1
kind: StorageClass
metadata:
  name: protection-gold
provisioner: netapp.io/trident
parameters:
  selector: "protection=gold"
  fsType: "ext4"
---
apiVersion: storage.k8s.io/v1
kind: StorageClass
metadata:
  name: protection-not-gold
provisioner: netapp.io/trident
parameters:
  selector: "protection!=gold"
  fsType: "ext4"
---
apiVersion: storage.k8s.io/v1
kind: StorageClass
metadata:
  name: app-mysqldb
provisioner: netapp.io/trident
parameters:
  selector: "app=mysqldb"
  fsType: "ext4"
---
apiVersion: storage.k8s.io/v1
kind: StorageClass
metadata:
  name: protection-silver-creditpoints-20k
provisioner: netapp.io/trident
parameters:
  selector: "protection=silver; creditpoints=20000"
  fsType: "ext4"
---
apiVersion: storage.k8s.io/v1
kind: StorageClass
metadata:
  name: creditpoints-5k
provisioner: netapp.io/trident
parameters:
  selector: "creditpoints=5000"
  fsType: "ext4"