La version française est une traduction automatique. La version anglaise prévaut sur la française en cas de divergence.

Renseignez la fiche technique de configuration FC

Contributeurs

Vous devez disposer des WWPN des initiateurs FC et des cibles ainsi que des informations de configuration du stockage pour effectuer les tâches de configuration FC.

WWPN des hôtes FC

Port WWPN

Port d’initiateur (hôte) connecté au commutateur FC 1

Port d’initiateur (hôte) connecté au commutateur FC 2

WWPN des cibles FC

Vous avez besoin de deux LIF de données FC pour chaque nœud du cluster. Les WWPN sont attribués par ONTAP lorsque vous créez les LIF dans le cadre de la création du SVM (Storage Virtual machine).

La figure montre quatre nœuds
LIF WWPN

LIF du nœud 1 avec port connecté au commutateur FC 1

LIF du nœud 2 avec port connecté au commutateur FC 1

LIF du nœud 3 avec port connecté au commutateur FC 1

LIF du nœud 4 avec port connecté au commutateur FC 1

LIF de nœud 1 avec port connecté au commutateur FC 2

LIF du nœud 2 avec port connecté au commutateur FC 2

LIF du nœud 3 avec port connecté au commutateur FC 2

LIF du nœud 4 avec port connecté au commutateur FC 2

Configuration de stockage sous-jacente

Si l’agrégat et le SVM sont déjà créés, enregistrer leurs noms ici ; sinon, vous pouvez les créer comme requis :

Nœud vers son propre LUN

Nom de l’agrégat

Nom du SVM

Informations sur les LUN

Taille de la LUN

Nom de LUN (facultatif)

Description des LUN (facultatif)

Informations sur les SVM

Si vous n’utilisez pas un SVM existant, vous devez demander les informations suivantes :

Nom du SVM

SVM IPspace

Agrégat pour volume root SVM

Nom d’utilisateur SVM (facultatif)

Mot de passe SVM (facultatif)

LIF de gestion SVM (en option)

Sous-réseau :

Adresse IP :

Masque de réseau :

Passerelle :

Nœud de départ :