La version française est une traduction automatique. La version anglaise prévaut sur la française en cas de divergence.

Protection des machines virtuelles non protégées

Contributeurs

Vous pouvez configurer la protection de vos machines virtuelles non protégées existantes qui ont été créées à l’aide de la stratégie de stockage de la machine virtuelle avec la réplication désactivée. Pour assurer la protection, vous devez modifier la règle de stockage de la machine virtuelle et attribuer un groupe de réplication.

À propos de cette tâche

Si SVM possède à la fois des LIF IPv4 et IPv6, vous devez désactiver les LIF IPv6 et réaliser par la suite des flux de travail de reprise sur incident.

Étapes

  1. Cliquez sur l’ordinateur virtuel requis et vérifiez qu’il est configuré avec la stratégie de stockage par défaut de l’ordinateur virtuel.

  2. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la machine virtuelle sélectionnée, puis cliquez sur VM Policies > Edit VM Storage Policies.

  3. Sélectionnez une stratégie de stockage VM dont la réplication est activée dans la liste déroulante VM Storage policy.

  4. Sélectionnez un groupe de réplication dans la liste déroulante Groupe de réplication, puis cliquez sur OK.

  5. Vérifiez le récapitulatif de la machine virtuelle pour vérifier que celle-ci est protégée.

    Note
    • Cette version des outils ONTAP ne prend pas en charge le clonage à chaud des machines virtuelles protégées. Vous devez mettre la machine virtuelle hors tension, puis effectuer l’opération de clonage.

    • Si un datastore n’apparaît pas dans les outils ONTAP après une opération de reprotection, vous devez effectuer une détection du système de stockage ou attendre la prochaine opération de détection planifiée.