La version française est une traduction automatique. La version anglaise prévaut sur la française en cas de divergence.

Problèmes connus

Contributeurs

Les problèmes connus identifient les problèmes susceptibles de vous empêcher d’utiliser cette version du produit avec succès.

Les problèmes connus suivants ont une incidence sur la version actuelle :

La restauration d’une application entraîne une taille de volume persistant supérieure à celle de l’application initiale

Si vous redimensionnez un volume persistant après avoir créé une sauvegarde puis restauré à partir de cette sauvegarde, la taille du volume persistant correspond à la nouvelle taille du volume persistant, et non à la taille de la sauvegarde.

Les clones d’applications échouent à l’aide d’une version spécifique de PostgreSQL

Les clones d’applications au sein du même cluster échouent systématiquement avec le graphique Bitnami PostgreSQL 11.5.0. Pour effectuer un clonage réussi, utilisez une version antérieure ou ultérieure du graphique.

Les clones d’application échouent lors de l’utilisation des contraintes de contexte de sécurité OCP au niveau du compte de service (SCC)

Un clone d’application peut échouer si les contraintes de contexte de sécurité d’origine sont configurées au niveau du compte de service dans l’espace de noms du cluster OpenShift Container Platform. Lorsque le clone de l’application échoue, il apparaît dans la zone applications gérées du Centre de contrôle Astra avec l’état Removed. Voir la "article de la base de connaissances" pour en savoir plus.

Les sauvegardes d’applications et les snapshots échouent si la classe volumesnapshotclass est ajoutée après la gestion d’un cluster

Les sauvegardes et les snapshots échouent avec un UI 500 error dans ce scénario. Pour contourner ce problème, actualisez la liste des applications.

Les clones d’application échouent après le déploiement d’une application avec une classe de stockage définie

Après le déploiement d’une application avec une classe de stockage définie explicitement (par exemple, helm install …​-set global.storageClass=netapp-cvs-perf-extreme), les tentatives ultérieures de clonage de l’application nécessitent que le cluster cible ait la classe de stockage spécifiée à l’origine. Le clonage d’une application avec une classe de stockage définie explicitement dans un cluster ne disposant pas de la même classe de stockage échouera. Il n’y a pas d’étapes de récupération dans ce scénario.

La gestion d’un cluster avec Astra Control Center échoue lorsque le fichier kubeconfig par défaut contient plusieurs contextes

Vous ne pouvez pas utiliser un kubeconfig avec plus d’un cluster et un contexte. Voir la "article de la base de connaissances" pour en savoir plus.

Les clusters gérés n’apparaissent pas dans NetApp Cloud Insights lors de la connexion via un proxy

Lorsque le centre de contrôle Astra se connecte à NetApp Cloud Insights par le biais d’un proxy, il se peut que les clusters gérés n’apparaissent pas dans Cloud Insights. Pour contourner ce problème, exécutez les commandes suivantes sur chaque cluster géré :

kubectl get cm telegraf-conf -o yaml -n netapp-monitoring | sed '/\[\[outputs.http\]\]/c\    [[outputs.http]]\n    use_system_proxy = true' | kubectl replace -f -
kubectl get cm telegraf-conf-rs -o yaml -n netapp-monitoring | sed '/\[\[outputs.http\]\]/c\    [[outputs.http]]\n    use_system_proxy = true' | kubectl replace -f -
kubectl get pods -n netapp-monitoring --no-headers=true | grep 'telegraf-ds\|telegraf-rs' | awk '{print $1}' | xargs kubectl delete -n netapp-monitoring pod

Les opérations de gestion des données d’application échouent avec l’erreur de service interne (500) lorsque Astra Trident est hors ligne

Si Astra Trident sur un cluster d’application est mis hors ligne (et reconnecté) et 500 erreurs de service internes sont rencontrées lors de la tentative de gestion des données d’application, redémarrez tous les nœuds Kubernetes du cluster d’application pour restaurer la fonctionnalité.

Trouvez plus d’informations