La version française est une traduction automatique. La version anglaise prévaut sur la française en cas de divergence.

API REST d’Astra Trident

Contributeurs

Pendant "commandes et options tridentctl" Vous pouvez utiliser le terminal REST directement si vous le souhaitez. Pour interagir avec l’API REST Astra Trident,

Quand utiliser l’API REST

Il est utile pour les installations avancées qui utilisent Astra Trident en tant que binaire autonome dans les déploiements non Kubernetes.

Avec Astra Trident, qui offre une meilleure sécurité REST API est limité à localhost par défaut lors de l’exécution dans un pod. Pour changer ce comportement, vous devez définir Astra Trident -address dans sa configuration pod.

Avec l’API REST

L’API fonctionne comme suit :

GET

  • GET <trident-address>/trident/v1/<object-type>: Affiche tous les objets de ce type.

  • GET <trident-address>/trident/v1/<object-type>/<object-name>: Obtient les détails de l’objet nommé.

POST

POST <trident-address>/trident/v1/<object-type>: Crée un objet du type spécifié.

  • Nécessite une configuration JSON pour que l’objet soit créé. Pour la spécification de chaque type d’objet, voir lien:tridentctl.html[tridentctl commandes et options].

  • Si l’objet existe déjà, le comportement varie : les systèmes back-end mettent à jour l’objet existant, tandis que tous les autres types d’objet échoueront.

DELETE

DELETE <trident-address>/trident/v1/<object-type>/<object-name>: Supprime la ressource nommée.

Note Les volumes associés aux systèmes back-end ou aux classes de stockage continueront d’exister. Ils doivent être supprimés séparément. Pour plus d’informations, consultez le lien :tridentctl.html[tridentctl commandes et options].

Pour des exemples de la façon dont ces API sont appelées, passez le débogage (-d) drapeau. Pour plus d’informations, consultez le lien :tridentctl.html[tridentctl commandes et options].