La version française est une traduction automatique. La version anglaise prévaut sur la française en cas de divergence.

Travailler avec des instantanés

Contributeurs

Vous pouvez créer des copies Snapshot de volume Kubernetes VolumeSnapshot (copie de volume) de volumes persistants pour conserver des copies instantanées de volumes Trident. Vous pouvez également créer un nouveau volume, également appelé clone, à partir d’un snapshot de volume existant. Le snapshot de volume est pris en charge par ontap-nas, ontap-san, ontap-san-economy, solidfire-san, gcp-cvs, et azure-netapp-files pilotes.

Avant de commencer

Vous devez disposer d’un contrôleur de snapshot externe et de définitions de ressources personnalisées (CRD). Cela relève de la responsabilité de l’orchestrateur Kubernetes (par exemple : Kubeadm, GKE, OpenShift).

Si votre distribution Kubernetes n’inclut pas le contrôleur de snapshot et les CRD, reportez-vous à la Déploiement d&.html.

Note Ne créez pas de contrôleur de snapshot si vous créez des snapshots de volume à la demande dans un environnement GKE. GKE utilise un contrôleur de snapshot caché intégré.

Étape 1 : créer un VolumeSnapshotClass

Cet exemple crée une classe de snapshot de volume.

cat snap-sc.yaml
apiVersion: snapshot.storage.k8s.io/v1
kind: VolumeSnapshotClass
metadata:
  name: csi-snapclass
driver: csi.trident.netapp.io
deletionPolicy: Delete

Le driver Indique le conducteur CSI d’Astra Trident. deletionPolicy peut être Delete ou Retain. Lorsqu’il est réglé sur Retain, le snapshot physique sous-jacent sur le cluster de stockage est conservé même lorsque VolumeSnapshot l’objet a été supprimé.

Pour plus d’informations, consultez le lien :../trident-Reference/objects.html#kubernetes-volumesnapshotclass-objects[VolumeSnapshotClass].

Étape 2 : création d’un snapshot d’un volume persistant existant

Dans cet exemple, nous allons créer un snapshot d’un volume persistant existant.

cat snap.yaml
apiVersion: snapshot.storage.k8s.io/v1
kind: VolumeSnapshot
metadata:
  name: pvc1-snap
spec:
  volumeSnapshotClassName: csi-snapclass
  source:
    persistentVolumeClaimName: pvc1

Dans cet exemple, le snapshot est créé pour une demande de volume persistant nommée pvc1 et le nom du snapshot est défini sur pvc1-snap.

kubectl create -f snap.yaml
volumesnapshot.snapshot.storage.k8s.io/pvc1-snap created

kubectl get volumesnapshots
NAME                   AGE
pvc1-snap              50s

Cela a créé un VolumeSnapshot objet. Un instantané VolumeSnapshot est similaire à une demande de volume persistant et est associé à une VolumeSnapshotContent objet qui représente le snapshot réel.

Il est possible d’identifier le VolumeSnapshotContent objet pour le pvc1-snap VolumeSnapshot en le décrivant.

kubectl describe volumesnapshots pvc1-snap
Name:         pvc1-snap
Namespace:    default
.
.
.
Spec:
  Snapshot Class Name:    pvc1-snap
  Snapshot Content Name:  snapcontent-e8d8a0ca-9826-11e9-9807-525400f3f660
  Source:
    API Group:
    Kind:       PersistentVolumeClaim
    Name:       pvc1
Status:
  Creation Time:  2019-06-26T15:27:29Z
  Ready To Use:   true
  Restore Size:   3Gi
.
.

Le Snapshot Content Name Identifie l’objet VolumeSnapshotContent qui sert ce snapshot. Le Ready To Use Paramètre indique que l’instantané peut être utilisé pour créer une nouvelle demande de volume persistant.

Étape 3 : création de demandes de volume persistant à partir de copies Snapshot VolumeCas

Dans cet exemple, vous créez une demande de volume persistant à l’aide d’un snapshot :

cat pvc-from-snap.yaml
apiVersion: v1
kind: PersistentVolumeClaim
metadata:
  name: pvc-from-snap
spec:
  accessModes:
    - ReadWriteOnce
  storageClassName: golden
  resources:
    requests:
      storage: 3Gi
  dataSource:
    name: pvc1-snap
    kind: VolumeSnapshot
    apiGroup: snapshot.storage.k8s.io

dataSource La montre que la demande de volume persistant doit être créée à l’aide d’un Snapshot VolumeSnapshot nommé pvc1-snap comme source des données. Cela demande à Astra Trident de créer un volume persistant à partir du snapshot. Une fois la demande de volume persistant créée, elle peut être connectée à un pod et utilisée comme n’importe quel autre PVC.

Note Lors de la suppression d’un volume persistant avec les snapshots associés, le volume Trident correspondant est mis à jour et passe à un état « Suppression ». Pour supprimer le volume Astra Trident, il est nécessaire de supprimer les snapshots du volume.

Déploiement d’un contrôleur de snapshot de volume

Si votre distribution Kubernetes n’inclut pas le contrôleur de snapshot et les CRD, vous pouvez les déployer comme suit.

Étapes
  1. Création de CRD de snapshot de volume.

    cat snapshot-setup.sh
    #!/bin/bash
    # Create volume snapshot CRDs
    kubectl apply -f https://raw.githubusercontent.com/kubernetes-csi/external-snapshotter/release-6.1/client/config/crd/snapshot.storage.k8s.io_volumesnapshotclasses.yaml
    kubectl apply -f https://raw.githubusercontent.com/kubernetes-csi/external-snapshotter/release-6.1/client/config/crd/snapshot.storage.k8s.io_volumesnapshotcontents.yaml
    kubectl apply -f https://raw.githubusercontent.com/kubernetes-csi/external-snapshotter/release-6.1/client/config/crd/snapshot.storage.k8s.io_volumesnapshots.yaml
  2. Créer le contrôleur snapshot dans l’espace de noms souhaité. Modifiez les manifestes YAML ci-dessous pour modifier l’espace de noms.

    kubectl apply -f https://raw.githubusercontent.com/kubernetes-csi/external-snapshotter/release-6.1/deploy/kubernetes/snapshot-controller/rbac-snapshot-controller.yaml
    kubectl apply -f https://raw.githubusercontent.com/kubernetes-csi/external-snapshotter/release-6.1/deploy/kubernetes/snapshot-controller/setup-snapshot-controller.yaml